A propos du "petit catéchisme eucharistique"

De Salve Regina.

Catéchismes pour enfants
Auteur : abbé F. Roseau, FSSP

Difficulté de lecture : ♦ Facile

Pour l’année de l’Eucharistie : révisez votre catéchisme !

Expliquer l’Eucharistie simplement tout en restant fidèle à la doctrine de l'Église ? C’est possible. Le Petit catéchisme Eucharistique coécrit par le Cardinal Arinze et l’institut saint Clément de Rome, et édité en France par Parole et Silence nous le prouve. L’ouvrage a été présenté au 48ème congrès eucharistique qui avait lieu du 10 au 17 octobre 2004 à Guadalajara au Mexique. Son but ? L'inspiratrice et la coordinatrice du projet, Antonia Salzano, Présidente de l'Institut Saint Clément Pape et chargée de l'Académie pontificale "Cultorum Martiri" nous l’explique : « J'ai réfléchi sur la réception de l'Eucharistie de la part des personnes, et j'en suis arrivée à la conclusion qu'il existe des aspects extrêmement confus » en particulier « de nombreux points de controverses. Par exemple, dans certaines facultés de théologie, j'ai entendu dire que l'Eucharistie est un fait subjectif et que si tu y crois, Jésus existe, si tu n'y crois pas, Jésus n'existe pas. Ou encore, j'ai entendu dire que la transsubstantiation est un terme erroné parce que ce qui compte est le discours d'assemblée. Ainsi l'on ne pourrait parler de présence réelle parce que ce qui compte c'est que l'assemblée soit réunie ; il en découle que l'adoration eucharistique, en dehors de l'assemblée, n'a pas de sens. Et puis nombreux sont ceux qui soutiennent que dans l'Écriture Sainte Jésus est présent tout comme il est présent dans l'Eucharistie. Dans de nombreux cas, l'Eucharistie est présentée aux enfants comme un repas ou est effacé l'aspect sacrificiel et la présence réelle du Christ, de sorte que la communion apparaît seulement comme la réunion d'une communauté. En somme, une série d'idées confuses et exagérées. De là l'idée d'apporter un peu de lumière, en insistant sur les vérités fondamentales à l'égard de Dieu et la divinité de Jésus, en soulignant la présence réelle du Christ dans l'Eucharistie. »

Nous le voyons bien, la doctrine sur l’Eucharistie est très méconnue car, il est vrai, mystérieuse mais aussi mal enseignée. Elle est aussi sujette à de nombreuses erreurs parfois involontaires qui pourraient être corrigées par un enseignement simple et solide. C’est ce que fait ce petit livre. Fait réconfortant, il se présente sous un l’aspect traditionnel des questions et réponses. Chose fort appréciable quand on se souvient qu’il n’y a pas si longtemps l’enseignement question-réponse était même abandonné. Le résultat est immédiat. Le lecteur a tout de suite les idées claires sur les vérités de fois, sur l’infaillibilité du pape et des évêques, sur la présence réelle et encore mieux sur la transsubstantiation. Ce qui retient notre attention, c’est que l’enseignement est objectif. Par exemples, le Petit catéchisme Eucharistique enseigne la présence réelle dans chaque parcelle d’hostie. Ce qui n’est pas sans lui poser de problème quand il aborde le mode de réception de la communion.

Mis à part ce détail, ce petit ouvrage est une réelle réussite car il convient autant aux enfants qu’aux adultes. D’après Antonia Salzano, « l'objectif était celui de publier un petit volume facile d'accès pour les grands et les petits. Les petits sont beaucoup plus attentifs de ce que l'on peut imaginer. Ils demandent tous pourquoi le morceau de pain devient Corps du Christ ; ainsi donc ce livret, contenant de nombreuses images, facilite la compréhension et les aide. »

« Pour les adultes il est important de voir de quelle manière l'on peut expliquer le mystère de l'Eucharistie aux enfants. » Car pour expliquer clairement, il faut avoir soi-même compris. Si les enfants comprennent ce qu’on leur explique, c’est que l’on a compris ce qu’on devait leur enseigner.

Autre point positif très important, les miracles et les saints. Nous le savons, les miracles peuvent être le moyen pour Dieu d’ouvrir les cœurs à la grâce ou bien de favoriser la ferveur des fidèles. Le Petit catéchisme Eucharistique se fait fort de s’agrémenter de beaux récits eucharistiques reconnus par l'Église. « La raison est simple. Nombreux sont ceux qui ne savent même pas ce qu'est un miracle eucharistique, ils ne l'imaginent même pas. La seule connaissance de l'existence de ces miracles les oblige à réfléchir avec sérieux sur la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie. De nombreuses personnes sont fascinées par les apparitions véritables ou présumées, mais l'Eucharistie c'est Dieu qui est présent parmi nous tous les jours ; cela est donc plus important que les autres apparitions. Malheureusement de nombreuses personnes ne le savent pas, parce que si elles le savaient, ces personnes feraient la queue pour rentrer dans les Églises comme elles font la queue devant les sanctuaires. »

Le miracle eucharistique de Lanciano est extraordinaire. C'est le plus ancien, il remonte au VIIIème siècle et a vu les espèces sacrées se transformer en chair et en sang. Un miracle face auquel la science moderne également s'est inclinée. L'analyse de l'hostie transformée en chair a révélé qu'il s'agit de tissu du myocarde.

Le miracle de Sienne est également impressionnant. Les hosties consacrées faites d'une normale farine de froment, volées et puis retrouvées en août de l'année 1730, ne se sont pas détériorées avec le temps. Seules celles qui étaient consacrées sont restées intactes, alors que celles qui ne l'étaient pas se sont abîmées avec le temps.

La science moderne a cherché de toutes les manières d'expliquer ce phénomène, mais elle a dû admettre qu'il s'agissait d'un miracle. Pour nous croyants, il s'agit d'une présence réelle permanente, dont témoignent ces hosties conservées intactes depuis trois cents ans. »

Ce Petit catéchisme Eucharistique est donc une réelle réussite et un ouvrage indispensable pour les enfants pour les parents particulièrement en cette année de l’Eucharistie. Quelle chance qu’il soit enfin arrivé en France et qu’on puisse le trouver dans toutes les bonnes librairies !

Terminons par la préface du cardinal Arinze : « La Sainte Eucharistie est au centre de la vie de l'Église. Le sacrifice eucharistique est la source et le sommet de toute la vie chrétienne. Il est donc très important que la nouvelle catéchèse donne un relief particulier à la foi et à la dévotion de l'Église à l'égard de la Sainte Eucharistie. " Je recommande vivement le Petit catéchisme eucharistique parce qu'il présente aux jeunes le Sacrifice eucharistique et le sacrement de l'Eucharistie sous une forme attrayante, pédagogique et sage. " Les vérités fondamentales de notre foi y sont exposées avec clarté. Le récit de certains miracles entourant la Sainte eucharistie, bien que l'adhésion de la foi à ces récits ne soit pas exigée, peut toutefois aider la foi elle-même. Et les exemples des saints qui ont manifesté une dévotion spéciale envers la Sainte Eucharistie sont de grande édification. " Ce petit volume paraît au moment opportun, alors même que le Saint Père a proclamé une année de l'Eucharistie. Puisse-t-il porter de nombreuses grâces aux enfants tout comme aux adultes. »



Outils personnels
Récemment sur Salve Regina