Prières à saint Joseph

De Salve Regina.

Prière chrétiennes
Auteur : Inconnu
Source : Tradition catholique

Difficulté de lecture : ♦ Facile

Sommaire

Je vous salue Joseph

Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé, le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux. Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse, est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il !


Prière pour obtenir la pureté

Saint Joseph, père et protecteur des Vierges, gardien fidèle à qui Dieu confia Jésus l'innocence même, et Marie la Vierge des vierges, je vous en supplie et je vous en conjure par Jésus et Marie, par ce double dépôt qui vous fut si cher, faites que préservé de toute souillure, pur de coeur et d'esprit, et chaste de corps, je serve constamment Jésus et Marie dans une chasteté parfaite. Amen.


Prière pour connaître sa vocation

Epoux très saint de l'Immaculée, vous avez arraché son divin Fils aux mains impies d'Hérode, vous lui avez tenu lieu de guide et de père à Bethléem, en Egypte, à Nazareth, par les soins que vous lui avez prodigués. Obtenez-moi la grâce de connaître l'état que le Seigneur veut me faire embrasser, ne permettez pas que la sensualité, l'intérêt,l'amour propre, l'esprit du monde m'influencent dans mon choix, mais que je ne cherche que la gloire de Dieu, le bien du prochain et mon salut éternel. Amen.


Prière des familles chrétiennes

Grand saint, qui êtes ce serviteur sage et fidèle à qui Dieu a confié le soin de sa famille ; vous qu'il a établi le nourricier et le protecteur de Jésus Christ, le consolateur et l'appui de sa sainte Mère, et le coopérateur fidèle au grand dessein de la rédemption du monde ; vous qui avez eu le bonheur de vivre avec Jésus et Marie, et de mourir entre leurs bras ; chaste époux de la Mère de Dieu, modèle et patron des âmes pures, humbles, patientes et intérieures, soyez touché de la confiance que nous avons pour vous, et recevez avec bonté les témoignages de notre dévotion. Nous remercions Dieu des faveurs extraordi­naires dont il lui a plu de vous combler, et nous le conjurons, par votre intercession, de nous rendre imitateurs de vos vertus. Priez donc pour nous, grand saint, et, par cet amour que vous avez eu pour Jésus et pour Marie, et que Jésus et Marie ont pour vous, obtenez-nous le bonheur incomparable de vivre et de mourir dans l'amour de Jésus et de Marie. Amen.


Exercice des sept douleurs et des sept allégresses de saint Joseph

Ô chaste époux de Marie, glorieux saint Joseph, quelles ne furent pas votre affliction et votre angoisse lorsque vous examiniez si vous devriez abandonnner votre épouse sans tache ! mais quelle fut votre allégresse quand l'ange vous révéla l'auguste mystère de l'incarnation. Par cette douleur et cette allégresse, consolez-nous maintenant et dans notre dernière maladie par la joie d'une bonne vie, et d'une sainte mort semblable à la vôtre, entre Jésus et Marie.

Pater noster qui es in cælis : sanctificetur nomen tuum, adveniat regnum tuum : fiat voluntas tua, sicut in cælo, et in terra. Panem nostrum quotidianum da nobis hodie ; et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris. Et ne nos inducas in tentationem, sed libera nos a malo. Amen.

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.


Heureux patriarche, glorieux saint Joseph, qui avez été choisi pour père putatif du Verbe fait chair, votre douleur en voyant naître l'Enfant-Jésus dans une si grande pauvreté, se changea bientôt en une joie céleste, en entendant les concerts des anges et en contemplant les merveilles de cette nuit resplendissante. Par cette douleur et cette allégresse, obtenez-nous d'être admis, après cette vie, à entendre les cantiques des anges et à jouir des splendeurs de la gloire céleste.

Pater noster ...

Je vous salue Marie, ...

Gloire au Père, ...


Fidèle observateur des lois divines, glorieux saint Joseph, le sang précieux que le divin Enfant répandit dans la circoncision, vous transperça le cœur : mais le nom de Jésus, qu'il reçut alors vous combla de joie. Par cette douleur et cette allégresse, obtenez-nous d'être préservés de tout péché et de mourir pleins de jole, le saint nom de Jésus dans le cœur et sur les lèvres.

Pater noster ...

Je vous salue Marie, ...

Gloire au Père, ...


Ô serviteur fidèle, qui avez pris part aux mystères de notre rédemption, glorieux saint Joseph, si la prophétie de Siméon touchant les souffrances de Jésus et de Marie vous causa une douleur mortelle, elle vous remplit aussi de joie en vous prédisant le salut et la résurrection glorieuse d'une multitude innombrable d'âmes qui en seraient le fruit. Par cette douleur et cette allégresse, obtenez-nous d'être du nombre de ceux qui, par les mérites de Jésus et l'intercession de sa Mère, ressusciteront glorieusement.

Pater noster ...

Je vous salue Marie, ...

Gloire au Père, ...


Ô gardien vigilant et ami intime du Fils de Dieu glorieux saint Joseph, combien n'avez-vous pas souffert pour nourrir et servir le Fils du Très-Haut, surtout dans la fuite en Egypte ; mais aussi quel ne fut point votre bonheur d'avoir continuellement près de vous votre Dieu, et de voir tomber les idoles des Egyptiens. Par cette douleur et cette allégresse, obtenez-nous d’éloigner de nous le tyran infernal, surtout par la fuite des occasions dangereuses, et de renverser dans notre cœur les idoles des affections terrestres faites que, tout occupés à servir Jésus et Marie nous ne vivions que pour eux et mourions dans leur amour.

Pater noster ...

Je vous salue Marie, ...

Gloire au Père, ...


Ange de la terre, glorieux saint Joseph, vous admiriez le Roi du ciel obéissant à vos moindres désirs. Votre joie de le ramener de l'Egypte fut troublée par la crainte d'Archélaus ; mais l'ange vous rassura et vous avez eu le bonheur de demeurer à Nazareth en la compagnie de Jésus et de Marie. Par cette douleur et cette allégresse, obtenez-nous d'écarter de notre esprit toute crainte pernicieuse, afin de jouir de la paix de la conscience, de vivre en sécurité dans l'union de Jésus et de Marie, et de mourir en leur sainte compagnie.

Pater noster ...

Je vous salue Marie, ...

Gloire au Père, ...


Ô glorieux Joseph, modèle de sainteté, quelle ne fut point votre douleur pendant ces trois jours où vous cherchiez l'Enfant-Jésus, perdu sans votre faute ; mais quelle fut votre joie lorsque vous l’avez retrouvé dans le temple au milieu des docteurs. Par cette douleur et cette allégresse, nous vous conjurons de ne point permettre que nous perdions Jésus, par quelque faute grave. Si ce malheur nous arrivait, faites qu'inconsolables, nous le cherchions jusqu'à ce que nous ayons le bonheur de le retrouver, surtout à l'heure de la mort, afin de le posséder dans le ciel, et de chanter éternellement avec vous ses divines miséricordes.

Pater noster ...

Je vous salue Marie, ...

Gloire au Père, ...


Jésus commençait sa trentième année

- et on le regardait comme Fils de Joseph.

Priez pour nous, ô saint Joseph.

- Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.


Ô Dieu qui, par une providence ineffable, avez voulu choisir le bienheureux Joseph pour être l'Epoux de votre très sainte Mère, faites, nous vous en prions, qu'en le vénérant sur la terre comme notre protecteur, nous méritions de l'avoir pour intercesseur dans le Ciel. Vous qui vivez et régnez pour les siècles des siècles.

Amen.



Outils personnels
Récemment sur Salve Regina